Lutter contre la transpiration des aisselles

Sommaire

Lutter contre la transpiration des aisselles

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Bien que le fait de transpirer soit un phénomène naturel et même nécessaire, il peut causer des problèmes relationnels en raison des odeurs et des auréoles qu’il entraîne. Il est toutefois possible de lutter contre la transpiration des aisselles de façon relativement naturelle pour se sentir mieux.

1. Appliquez des déodorants naturels

La première solution qui vient à l’esprit lorsqu’on parle de transpiration, et en particulier au niveau des aisselles, est le déodorant. Il en existe de toutes sortes, mais il est possible de réguler la transpiration avec des déodorants naturels :

  • Le bicarbonate de soude : appliquez-en sur vos aisselles lorsqu’elles viennent d’être lavées et après les avoir correctement séchées. Pour le mettre facilement, déposez-en un peu sur un bout de coton et passez-le sous les aisselles.
  • L’Aloe vera est très intéressant pour réguler la transpiration, en particulier au niveau des aisselles. En effet, il est bon pour la peau et joue un rôle antiseptique qui limitera les mauvaises odeurs (dues au développement des bactéries). Utilisez-le sur des aisselles propres et sèches sous forme de lotion.
  • Vous pouvez aussi simplement appliquer du jus de citron sur vos aisselles lavées et séchées.
  • Utilisez une pierre d’alun naturelle qui, comme le bicarbonate, a une action à la fois déodorante et antitranspirante. Humidifiez votre pierre d’alun et passez-la quotidiennement sous vos aisselles (séchez-la après pour l’économiser et pouvoir l’utiliser pendant environ deux ans).

De façon plus générale, lavez-vous deux fois par jour à l’eau et au savon en utilisant une éponge végétale naturelle.

2. Utilisez des antitranspirants naturels

Outre les odeurs, les personnes qui souffrent d’une hypersudation des aisselles cherchent à limiter leur transpiration. Vous trouverez en vente de nombreux déodorants antitranspirants, mais des solutions naturelles existent également.

Par exemple :

  • Pour limiter la transpiration la nuit, appliquez sous vos aisselles une solution de vinaigre de cidre et de moitié moins d’alcool à 90° au moment du coucher.
  • Utilisez le bicarbonate de soude qui, en plus d’être un déodorant, est également un antitranspirant (il conserve les aisselles sèches un plus long moment).
  • Mélangez du thé d’écorce de saule et de l'eau boriquée :
    • Placez 2,5 g d’écorce à infuser pendant 5 minutes dans 200 ml d’eau froide portée à ébullition.
    • Diluez 3 g d’acide borique (ou borax) dans 100 ml d’eau.
    • Mise dans un spray, cette solution antitranspirante est très efficace et non irritante.
  • Réalisez une infusion de sauge séchée. Placez 5 cuillerées à café dans un litre d’eau portée à ébullition, puis laissez infuser un quart d’heure. Buvez une tasse de cette préparation froide à jeun une fois par jour.
  • Épluchez et coupez une pomme de terre (ou un concombre) en tranches puis placez-en sur les aisselles en changeant régulièrement de tranches. Laissez ensuite les aisselles quelques minutes à l’air libre.

3. Traitez la transpiration des aisselles grâce à l'homéopathie

Pour lutter contre la transpiration des aisselles en homéopathie, prenez un granule matin et soir de :

  • Thuya en 15 CH contre les odeurs ;
  • Sepia en 15 CH contre la transpiration excessive.

Tout dépend ensuite de l’origine de la transpiration de sa période d’apparition, des symptômes qui l’accompagnent, etc.

Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Diminuez la transpiration des aisselles par l'aromathérapie

Certaines huiles essentielles permettent de lutter contre la transpiration et contre les mauvaises odeurs.

Contre la transpiration

Vous pouvez notamment réaliser un mélange contenant :

  • 3 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa ou de Laurier noble ;
  • 1 goutte d’huile essentielle de Sauge sclarée ;
  • 100 ml d’alcool à 60° (ou un peu d’huile végétale de macadamia ou de jojoba).

Autre solution, mélangez :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de Géranium ;
  • 50 ml d’huile de macadamia ou d’amande douce.

Utilisez ces préparations sur des aisselles rasées et/ou épilées et laissez sécher à l’air libre.

Contre les mauvaises odeurs

Pour réduire les mauvaises odeurs liées à la transpiration des aisselles :

  • Réalisez un déodorant contenant :
    • 15 gouttes d’huile essentielle de Santal ;
    • 5 gouttes d’huile essentielle de Sauge, de Cyprès et de Coriandre ;
    • deux cuillères à soupe de jus d’Aloe vera ;
    • une cuillerée à soupe d’alcool à 40°.
  • Placez tous ces ingrédients dans un flacon pulvérisateur et agitez-le avant chaque utilisation.
  • Vous réaliserez ensuite deux pulvérisations par aisselle chaque matin.

Autre possibilité :

  • Mélangez une goutte de chacune des huiles essentielles suivantes avec 100 ml d’alcool à 60° :
    • Lavande ;
    • Thym ;
    • Pin.
  • Appliquez cette préparation deux fois par jour sur vos aisselles.

Matériel pour lutter contre la transpiration des aisselles

Imprimer
Acide borique (Borax)

Acide borique (Borax)

Environ 3 € les 100 g

Bicarbonate de soude

Bicarbonate de soude

2 € les 250 g

Comprimés homéopathiques

Comprimés homéopathiques

Environ 2 € le tube

Éponge végétale

Éponge végétale

À partir de 3 €

Gel d’Aloe vera

Gel d’Aloe vera

Environ 9 €

Huiles essentielles

Huiles essentielles

À partir de 3 € les 10 ml

Infusions

Infusions

À partir de 5 € les 100 g

Pierre d’alun naturelle

Pierre d’alun naturelle

10 €

Pulvérisateur (flacon)

Pulvérisateur (flacon)

Environ 1 €

Ces pros peuvent vous aider