Transpiration des mains

Écrit par les experts Ooreka

 

La transpiration des mains, lorsqu'elle est excessive, est handicapante car elle empêche de faire certains métiers ou de pratiquer certaines activités. Cela dit, tout comme la transpiration des aisselles, la transpiration des pieds ou la transpiration du visage, la transpiration des mains est un mécanisme normal visant à abaisser la température du corps. Avant même de parler d'hyperhidrose, il faut se pencher sur le problème des mains moites de façon passagère.

Causes de la transpiration des mains

La transpiration des mains, tout comme celle des aisselles ou la transpiration des pieds, est un phénomène naturel. Cette transpiration peut notamment survenir en cas de stress ou de choc émotionnel, tout comme en cas d'importante chaleur ou de fièvre.

À noter : il faut distinguer cette réaction physiologique des hyperhidroses palmaires, qui sont une moiteur permanente des mains. Ce type d'hyperhidrose concerne environ 1 % de la population.

Cette pathologie peut être localisée aux mains seulement ou entrer dans le cadre d'une hyperhidrose généralisée. Dans ce cas, son origine reste inconnue (le stress accentue l'hyperhidrose mais n'en est pas toujours à l'origine).

À noter : généralement, les paumes des mains et les plantes pieds sont atteintes simultanément.

Inconvénients de la transpiration des mains

La transpiration des mains est moins visible que la transpiration des aisselles. Pourtant, dans les cas les plus sévères, la moiteur est caractéristique. Les doigts et les paumes peuvent littéralement ruisseler. Cette transpiration des mains entraîne des problèmes relationnels, puisque :

  • Elle gêne pour l'exercice de certains métiers dans lesquels on est amener à rencontrer des gens, à serrer des mains ou tout simplement à conduire (tenir un volant devient difficile).
  • Les métiers exigeant de la précision sont impossibles (chirurgien, horloger, couturier...), et la profession d'électricien est même formellement contre-indiquée.
  • Pour les écoliers, tenir un stylo est compliqué et le fait de transpirer tache les cahiers et les livres.
  • De plus, cette transpiration des mains est très handicapante dans la pratique d'activités telles que :
    • la musique (piano, guitare, violon...) ;
    • le bricolage ;
    • les jeux de raquettes ;
    • l'ordinateur...

Cette sudation devient souvent une source de phobie, d'appréhension et d'isolement socioprofessionnel.

Solutions contre la transpiration des mains

Il existe plusieurs solutions contre la transpiration des mains :

  • les anti-transpirants sous forme de gel, de lotion ou de crème ;
  • des savons dermatologiques permettant de réduire la quantité de sébum et de resserrer les tissus ;
  • des remèdes naturels tels que la pierre d'alun, le citron, les sachets de thé usagés à tenir dans la main pendant 30 minutes ;
  • les infusions de sauge, de prêle ou de fleur d'oranger (voire de mélisse, de camomille ou de tilleul) ;
  • l'application d'argile en poudre pour absorber l'humidité ;
  • l'homéopathie ;
  • l'aromathérapie, qui désigne le traitement par les huiles essentielles ;
  • l'ionophorèse, qui consiste à appliquer aux mains un faible courant électrique ;
  • l'injection de toxine botulique, dite Botox, qui va empêcher le fonctionnement normal des glandes sudoripares ;
  • la chirurgie.

Vous pouvez aussi, une à deux fois par jour, plonger une dizaine de minutes les mains dans un mélange d'eau tiède et d'un peu de vinaigre de cidre. Par ailleurs, il est important de déterminer, dans le cas d'une hyperhidrose, si elle est locale (au niveau des mains uniquement) ou généralisée.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !