Sueurs froides

Écrit par les experts Ooreka

 

On a pour habitude de parler de sueurs froides lorsqu'on transpire tout en grelottant, la peau paraissant fraîche, ce qui intervient surtout en période de stress ou en cas de sueurs nocturnes.

A priori, les sueurs froides sont plus inquiétantes que la sueur « chaude », qui paraît plus logique. Elles constituent souvent un signe de gravité pour les professionnels de santé.

Caractéristiques des sueurs froides

De façon générale, les sueurs froides se caractérisent par :

  • leur rapidité d'apparition (une vingtaine de secondes) ;
  • leur localisation :
    • paume des mains, plante des pieds ;
    • aisselles ;
    • front ;
    • aine ;
    • creux poplité (à l'arrière du genou) ;
  • leur caractère inodore ; ainsi, l'odeur de transpiration classique, bien que désagréable, ne représente pas un signe de gravité, bien au contraire.

À noter : si la température extérieure est supérieure à une trentaine de degrés, les sueurs froides peuvent apparaître sur l'ensemble du corps.

Causes des sueurs froides

Classiquement, les sueurs froides sont dues à un stress émotionnel, une grosse frayeur ou à de l'anxiété. En effet, l'adrénaline entraîne simultanément :

  • une ouverture des glandes sudoripares ;
  • une contraction des vaisseaux (sensation de froid).

Néanmoins, ce problème de transpiration se présente rarement isolément, et peut se retrouver dans de nombreuses autres situations :

  • en période de ménopause (et de façon plus générale dans toutes les périodes au cours desquelles le taux en œstrogènes est particulièrement faible), où elles s'accompagnent de bouffées de chaleur ;
  • parfois, en cas de migraine ou de toute autre douleur particulièrement intense ;
  • en cas d'hypoglycémie, en particulier chez les diabétiques ;
  • en cas de calculs rénaux ;
  • au cours de pathologies importantes :
    • maladie de Hodgkin ;
    • tuberculose ;
    • sida ;
    • hépatite ;
    • hyperthyroïdie ;
    • leucémie, etc. ;
  • en cas d'infarctus du myocarde (les sueurs froides font alors partie des symptômes d'appels, au même titre que la douleur thoracique) ;
  • en cas d'hémorragie interne (elles sont alors dues à la chute de la tension artérielle) ;
  • en cas d'hyperthermie maligne d'effort.

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !