Botox transpiration

Écrit par les experts Ooreka

 

Le Botox est un traitement de l'hyperhidrose réalisé sous forme d'injections et qui permet de traiter :

Action du Botox contre la transpiration

Le Botox est composé essentiellement de toxine botulique de type A. Cette protéine est produite par une bactérie : la clostridium botulinum.

Fonctionnement

Cette toxine va agir sur le phénomène de sudation en bloquant directement les informations nerveuses qui, normalement, stimulent les glandes productrices de sueur.

  • Le résultat de ce traitement se maintient durant 7 mois en moyenne.
  • Il est préconisé en cas d'hyperhidrose axillaire marquée si celle-ci entraîne des troubles psychologiques et sociaux importants. Il est envisageable chez les enfants de plus de 12 ans.
  • Le traitement au Botox de l'hyperhidrose palmo-plantaire s'effectue sous la responsabilité personnelle du médecin (il n'y a pas d'autorisation de mise sur le marché pour cette indication).
  • Le coût du traitement par toxine botulique est de 250 à 300 euros le flacon (on en utilise une moitié par aisselle) auxquels il faut rajouter le coût de l'intervention, réalisée par un thérapeute compétent, en milieu hospitalier.

Bon à savoir : ce traitement n'est pas pris en charge par la Sécurité sociale.

Effets secondaires

Les effets secondaires qui peuvent apparaître suite aux injections sont :

  • une légère douleur ;
  • un léger œdème ;
  • une faiblesse musculaire ;
  • une sécheresse buccale ;
  • des troubles de la vue ;
  • des maux de tête ;
  • une augmentation de la transpiration à distance du site d'injection dans 4,5 % des cas.

Contre-indications

Ce traitement est contre-indiqué chez les personnes :

  • sous traitement antibiotique (ceux de la classe des aminosides) ;
  • atteintes de sclérose latérale amyotrophique ;
  • atteintes de myasthénie ;
  • enceintes ;
  • allaitantes.

Botox transpiration : protocole de traitement

Un traitement de l'hyperhidrose par le Botox dure un petit quart d'heure :

  • Après avoir repéré les zones qui transpirent le plus grâce à une solution iodée (on utilise de l'amidon qui agit comme un révélateur en colorant en bleu les zones où la sudation est la plus importante), le thérapeute pratique une dizaine d'injections de toxine botulique.
  • Les injections se font grâce à une fine aiguille (ce qui rend l'intervention relativement indolore), directement au niveau des glandes sudoripares, et de chaque côté.
  • Pour les injections dans les mains et les pieds, un anesthésique local est appliqué, car les injections sont douloureuses dans ces zones. le coût de l'anesthésie s'ajoute à celui, déjà élevé, de ce type de traitement.

Les résultats sur la transpiration se font ressentir dans les deux jours qui suivent la séance et ils sont optimaux dans le mois qui suit.

Il est toutefois nécessaire de procéder à plusieurs séances avant d'obtenir un résultat durable (de 7 mois). L'efficacité de ce traitement, si elle est avérée (96 % de résultats positifs), varie en fonction du patient.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !